Robot ou ver de terre ? une innovation propulsée par l’air comprimé

Ce robot souple se déplace comme une plante rampante

Un tout nouveau robot rampant a été développé par des chercheurs de l’Université de Stanford California. Son principal avantage est de pouvoir parcourir de longues distances sans bouger son corps. Son utilisation pourrait aller des opérations de secourisme aux applications médicales.

Robot air comprimé/eau capable d'éteindre de petits incendies

Les plantes sont fascinantes, elles sont capable de grandir dans des conditions difficiles. Que ce soit en traversant le bitume, en poussant à travers des briques ou du grillage, la nature trouve toujours un moyen pour dépasser les limites de son environnement. C’est en mimant les mouvements de ce type de plantes que des chercheurs ont développé ce nouveau modèle de robot.

Le terme « robot rampant » n’est pas exact, il serait plus juste de dire qu’il « pousse » à la manière d’une plante grimpante. De plus, il peut parcourir des distances de l’ordre de quelques centimètres jusqu’à 72 mètres. Il se trouve également qu’il ne coûte presque rien à produire. Puisque sa matière principale est le polyéthylène, il très facile et peu cher à produire.

Afin de lui permettre de grandir tel une plante, il doit bien se nourrir, et sa source d’énergie est l’air comprimé. En injectant de l’air dans la poche comme dans un ballon, le robot se met à grandir par son extrémité. Il peut se déplacer jusqu’à une vitesse de 10m/s, toutefois il est également capable de se faufiler dans les moindres recoins pour effectuer toutes sortes d’interventions.

Des terrains difficiles ? Où ça ?

Sa souplesse, sa liberté de mouvement et le fait qu’il grandisse pour se déplacer, font que ce robot ne craint pas beaucoup d’environnements. Comme on peut le voir ci-dessous, les surfaces collantes, étroites ou pointues ne lui font pas peur. Son corps n’a pas besoin de se déplacer, et l’afflux constant d’air comprimé lui permet de coller à la paroi tout en étant percé.

Robot à air comprimé traverse toutes sortes de surfaces (clous, colle liquide, surface adhésive)

Papier tue mouche, bain de colle blanche, clous

Repousser les limites du simple « gadget »

Les résultats de cette invention sont déjà très prometteurs à l’aube de sa création. Ce robot pourrait s’avérer très utile dans le domaine du secourisme. Son mode de déplacement et sa construction lui permettent de progresser dans des décombres, et de pénétrer leurs moindres recoins. De plus il est capable de transporter de petits objets tels que des caméras ou des capteurs (dioxyde/monoxyde de carbone).

Les possibilités sont vastes, et s’étendent jusqu’au secteur médical. En réduisant drastiquement sa taille il serait possible de s’en servir lors d’opérations chirurgicales. Ce robot pourrait être utilisé à la place d’ustensiles poussés à l’intérieur du corps. Il remplacerait les cathéters et sondes susceptible d’arracher des tissus sur leur passage.

Robot ou ver de terre ? une innovation propulsée par l’air comprimé
Taggé sur :